20 ans après, 3 terroristes de la RAF refont surface

20 ans apre s 3 terroristes de la raf refont surface
 
 
D'un fait divers au retour de la Fraction Armée Rouge.

20 ans apre s 3 terroristes de la raf refont surface 2

Ils s'étaient faits oublier...

D'un fait divers...

C'est avec stupéfaction que la police allemande a découvert les ADN de Burkhard Garweg, Ernst-Volker Staub et Daniela Klette, dans une voiture ayant servi pour un braquage.

La police enquêtait sur deux attaques ratées de fourgons blindés survenues en Basse-Saxe, en juin et en décembre 2015. Les investigations ont permis de repérer un véhicule dissimulé sous un filet de camouflage, dans une zone boisée, à proximité d'un des lieux des attaques. Il s'agissait d'une Ford Focus à l'intérieur de laquelle des masques porteurs des trois ADN ont été trouvés.

... au retour de la RAF
Daniela Klette, Ernst-Volker Staub et Burkhard Garweg sont d'anciens membres de la célèbre RAF (Fraction Armée Rouge); organisation terroriste d’extrême gauche qui a sévit en Allemagne dans les années 70 jusqu'à 1992, perpétrant crimes, enlèvements et guérilla urbaine; une page sombre et sanglante de l'histoire moderne allemande, encore sensible aujourd'hui et évoquée comme "Les années de plomb".

Suite à la première génération de RAF, connue sous le nom de Bande à Baader avec les activistes emblématiques Baader, Meinhof et Ensslin, le trio Klette, Staub et Garweg appartient à la troisième génération de RAF, toute aussi violente que la première, se rendant coupable d'assassinats (Ernst Zimmerman, PDG de MTU, Alfred Herrhausen, patron de la Deutsche Bank...) et d'attentat contre une base militaire, en s'associant à l'organisation terroriste française Action Directe en 1985. 

ADN, portraits-robots et témoignages

Si ça faisait presque 20 ans que la police avait perdu leurs traces, ces récentes activités criminelles du trio ne présagent en rien d'un retour à l'action. Elles seraient davantage le fait de l'épuisement de leurs ressources financières, qui se seraient taries, du fait de leur vie dans la clandestinité.

Suite à la découverte de ces ADN, des portraits-robots vieillis des trois suspects ont été diffusés. La police aurait déjà recueilli plus de 137 témoignages.

(Sources: www.ndr.de, www.tagesspiegel.de, www.slate.fr /Images: www.ndr.de, www.tagesspiegel.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Politique Criminalité Activisme Terrorisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook