7-1 Lettre ouverte au peuple brésilien

Bresil an1
 
 
Allemagne 7 - Brésil 1 
 

Bresil an1Allemagne 7 - Brésil 1 

Cher Brésil,

laisse ceux qui de ce jour te parleront d´humiliation. Sèche tes larmes et relève la tête car non, ce n´est pas une humiliation, c´est l´honneur d´une ère nouvelle. Ce qui vient de t´arriver, c´est que tu as quitté la civilisation du ballon rond et tous ses clichés pour la civilisation de la classe moyenne et tous ses bienfaits. 

Tu es passé en peu de temps de pays pauvre à pays en voie de développement, à pays émérgeant, à pays BRICK et à pays organisateur de la Coupe du Monde de football. En organisant ce Mondial, tu as fait venir à toi des millions de personnes. Des touristes supporters qui n´ont vu que du foot et les clichés tenaces de la samba. Mais la vérité, c´est que sur les plages de Copacabana, il n´y avait que quelques personnes qui jouaient au football et c´était des touristes. Les terrains vagues de Rio où jouaient jadis ta marmaille pied nus au ballon ont quasiment disparu, digérés par l´urbanisation. Il n´y a presque plus d´enfants qui dribblent dans les quartiers entre deux désoeuvrements, peut-être moins que dans ceux de la banlieue parisienne.[1]

Et bien tant mieux. Parce que tes enfants vont à l´école, des logements se construisent et ta classe moyenne a fait de bons choix. 

Tu as quitté la civilisation du ballon. Celle qui a créé Pelé, Ronaldinho et les autres. Ceux qui ont fait rêvé le monde entier mais surtout tes enfants. Parce qu´il n´y avait que le foot pour sortir de la pauvreté et devenir millionnaire. Mais ce n´était qu´un rêve, car combien d´élus sur des millions de prétendants ? 

Mais aujourd´hui, tu es entré dans la civilisation de la classe moyenne. Tu as désormais une bonne raison de ne plus laisser tes enfants traîner dehors et jouer au foot. Ils vont à l´école car elle leur apporte non pas un rêve mais une situation. Et pas que pour quelques élus mais pour une grande partie d´entre eux.

Alors voilà, tu ne sais plus jouer au football mais tu t´assois à la table d´honneur.

7-1 ! Ces chiffres sont beaux:

7 pour ta fête nationale [2] , 7 pour ton rang en tant que puissance mondiale [3] 

7-1 = Juillet - An 1. Le Brésil est mort, vive le Brésil !

Bravo le Brésil, le sport, c´est aussi politique !

Christelle Traoré 

 

[1] Je ne suis pas allée à Rio, je me réfère par ce constat aux propos de Guy Roux lors du commentaire du match Allemagne-Brésil du 8/7/2014 sur Europe1 Football Club.

[2] Fête nationale du Brésil : 7 septembre

[3] Brésil, 7ème puissance mondiale (Cf. tableau ci-dessous)

Bresil

Source Wikipédia.

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2

Sport Prise de parole

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook