Berlin plombe l'Allemagne

Berlin plombe l allemagne
 
 
 
à cause de son PIB.

Bildschirmfoto 2016 08 11 um 16 31 52Berlin, la seule capitale à plomber le PIB de son pays

Selon une étude de l'Institut der deutschen Wirtschaft Köln, qui montre le poids des capitales européennes sur le PIB de leur pays, Berlin est la seule capitale dont le PIB plombe son pays.

En effet, Berlin ne produit que 4% du PIB par habitant de l'Allemagne et plombe ainsi de -0,2% sur le taux de revenu par habitant. Autrement dit, la capitale allemande ne produit pas de richesses pour le pays.

Comparée aux autres villes européennes, la situation de Berlin est unique. Effectivement, sans Paris, la France perdrait 15% de son PIB. Sans Londres, le Royaume-Uni perdrait 11% de son PIB. Sans Bruxelles, la Belgique perdrait quasi 9% de son PIB, Sans Madrid, l'Espagne perdrait 6% de son PIB, etc.

Des raisons culturelles et historiques

Si dans la plupart des pays européens, la capitale est incontournable pour l'établissement des sièges sociaux des grandes entreprises, il n'en est pas de même en Allemagne.

Si les grandes entreprises françaises, telles que L'Oréal, LVMH, Total ou Renault ont évidemment leur siège social dans la capitale, les géants allemands Bayer, BMW ou Siemens sont installés dans des régions plus riches que Berlin, en Bavière ou en Rhénanie, par exemple.

Cela s'explique par le fait que l'Allemagne est culturellement moins centralisatrice que la France ou le Royaume-Uni. De grandes villes de Länder autres que Berlin fonctionnent comme des capitales économiques, comme Munich, Hambourg... et séduisent ainsi les grandes entreprises pour y établir leurs sièges sociaux.

Cela s'explique également par le fait que l'essor économique de Berlin a été fauché par la Seconde Guerre Mondiale, puis par le Mur de Berlin, puis par la Chute du Mur, en 1989.

Alors que Berlin redevenait une capitale il y a seulement 25 ans, la riche Berlin Ouest a dû absorber la situation économique de la communiste Berlin Est. Les différences Berlin Est/Berlin Ouest sont encore perceptibles aujourd'hui et le PIB de Berlin s'en ressent. Ce n'est pas pour rien que Berlin est qualifiée de "pauvre mais sexy", le taux de chômage y étant supérieur au taux national.

Y'a pas que le PIB dans la vie

Certes, le PIB de Berlin plombe le pays mais n'oublions pas son statut d'incubateur de projets et de capitale des strat-ups internationales, avec 2,145 milliards d’euros de fonds levés en 2015, loin devant Hambourg, Munich et même Paris. 

La capitale allemande a ainsi su attirer ResearchGate, fondé par Bill Gates, Shopalike, Soundcloud, E-Darling et tant d'autres, devenant pour certains la Silicon Valley européenne. 

(Sources: www.iwkoeln.de, Quartz Magazine / Image: www.berliner-zeitung.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Mur de Berlin Marques allemandes Qualité de vie Services Business Économie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook