BLU ou la politique de la terre brûlée

Blu graffiti berlin
 

 

 

Pourquoi a-t-on vandalisé la célèbre fresque de BLU ?

Parce que...

 

Graffiti de blu a berlin repeintVous êtes nombreux à vous être offusqués, indignés, inquiétés de l'opération de recouvrement des célèbres fresques de BLU "Handcuffs" et "East and West" à Kreuzberg.

En effet, dans la nuit de jeudi 11 à vendredi 12 décembre, les deux grafs géants inconiques ont été recouverts de peinture noire. Un sacrilège pour tous les amateurs de street art qui reconnaissent ces oeuvres comme étant un morceau d'ADN de la ville. Créées en 2008, ces personnages de l'artiste italien BLU semblaient avoir toujours appartenu à Berlin, comme des peintures rupestres ancestrales.

Alors que s'est-il passé ?

Vandalisme ? Ordre de nettoyage par le nouveau maire de Berlin ? Première action phare du promoteur immobilier qui a investi le terrain vague ?

Et bien la réponse est rien de tout ça. Ou un peu tout ça à la fois.

Alors qu'un projet immobilier d'envergure va bientôt naître sur le terrain vague surplombé par les deux fresques, projet intégrant 250 appartements, un supermarché et des infrastructures, bon nombre de Berlinois vivent l'arrivée de ce promoteur comme le symbole d'une transformation violente de l'âme alternative de Kreuzberg.

En réaction à cet état de fait, c'est BLU, l'artiste lui-même qui a décidé de prendre les devants en pratiquant la politique de la terre brûlée. Le célèbre artiste a préféré oter son oeuvre à la ville que de se la voir détruite, voire approppriée par un promoteur immobilier qui aurait pu s'en servir comme d'une valeur marchande ajoutée. 

Mais BLU reste toujours cet artiste street art subversif qui ne saurait laisser un message derrière lui; alors à qui reviendra ce mur, il a laissé les deux mains qui signaient "W" et "E" et a transformé le "E" de East side en doight d'honneur... le temps de recouvrir le tout en noir, couleur du deuil.

Conclusion: BLU n'a pas suicidé son graf, il l'a "s-eastsidé"!

(Source: spiegel.de, bz-berlin.de / Image: tagesspiegel.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Art Urbanisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook