Des Juifs d'Israël ne comprennent pas les Juifs berlinois

Parade de lag baomer
Alors que les jeunes juifs installés à Berlin jouissent de cette ville comme tous les jeunes, hipsters et autres expats, profitent de la qualité de vie berlinoise, avec ses loyers bas et l'accès aux nécessités quotidiennes peu cher, comparé aux autres grandes capitales européennes mais aussi à Israël, ils se font rappeler à l'ordre par la terre mère.

 

Parade de lag baomer

En effet, un groupe d'expatriés juifs a créé une page Facebook en hébreu intitulée "Olim le Berlin" (Immigrons à Berlin) avec le message "Le moment est venu d'immigrer à Berlin". Cette page, tout à fait bonne enfant, apporte des informations sur les modalités d'installation à Berlin. En effet, les membres de ce groupe expliquent qu'ils font la promotion de Berlin comme échappatoire au coût de la vie en Israël: Ils affirment " avoir eux aussi souffert du prix des loyers et de la nourriture" (en Israël) et que Berlin est "un endroit où vous n'aurez pas à vous demander comment joindre les deux bouts, où vous n'aurez pas à choisir entre acheter du fromage frais au supermarché et payer les activités extra-scolaires de votre fille".

Mais ceci n'est absolument pas du goût de nombreux Israéliens restés au pays dont Yaïr Lapid, ministre des Finances israélien, qui déjà l'an dernier avait dénoncé les juifs israéliens "prêts à jeter à la poubelle le seul pays qu'aient les juifs parce que la vie est plus confortable à Berlin".

Ce groupe Facebook a certainement sous-estimé la volonté de l'État hébreu de faire venir en Israël un maximum de Juifs et s'est mis, avec cet appel à émigrer, dans le colimateur de beaucoup de compatriotes. Mais la goutte qui fait déborder le vase, c'est que cet appel à émigrer vienne de Berlin, ville qui reste, pour beaucoup d'Israéliens, associée à l'Holocauste.

En effet, alors que cete page Facebook multiplie les posts sur la non-cherté de la vie, des réponses acides fusent sur le web, telles que "Qu'est-ce qu'on en a à faire s'il y a un stand à falafels moins cher devant le bunker de Hitler ?" Alors que la toile s'enflamme, le chroniqueur Ben Caspit, du magazine Maariv s'est exprimé: "Intéressons nous à ce fait incompréhensible: il y a 75 ans, les bottes nazies résonnaient sur le pavé berlinois [...] et c'est comme s'il ne s'était rien passé [...] Les Israéliens se bousculent pour aller à Berlin. La vie est dure pour eux ici [...] Ils se sentent bien à Berlin. De tous les endroits du monde, il faut que ce soit Berlin".

Et pourtant, Israël traverse bien une crise économique importante et une inflation qui avait poussé sa population à manifester déjà en 2011. Mais pour certains Juifs errants, la Terre Promise ne peut pas être mise en balance avec la ville facile.

Un gouffre semble se creuser entre les Juifs d'Israël et la diaspora juive berlinoise composée de 50 000 personnes

(Source: AFP)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2
   

Économie Communautarisme Qualité de vie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook