Des ministres israéliens refusent de fouler le sol allemand

Des ministres israe liens refusent de fouler le sol allemand
 
 
 
ou les limites de la diplomatie germano-israélienne.

Des ministres israe liens refusent de fouler le sol allemandPlus de 70 ans après la Shoah et malgré la reconnaissance de responsabilité, le travail de mémoire et la diplomatie, l'Allemagne reste un pays banni pour certains Juifs d'Israël.

Si on peut comprendre le choix de certains Juifs d'éviter l'Allemagne, pour tout ce qu'elle représente d'un passé encore pas digéré, cela semble incompréhensible que ce choix soit celui de certains ministres, tels que le ministre du Tourisme israélien ou le ministre des transports.

En effet, le ministre du Tourisme, Yariv Levin (photo), a reconnu ce week-end ne pas s'être rendu au grand salon international du tourisme de Berlin pour une question de principe: l’Holocauste.

Yariv Levin a ainsi déclaré: "Je comprends la grande importance des relations Israël-Allemagne, et à cette fin, j’ai rencontré plusieurs fonctionnaires allemands en Israël. Cependant, je ressens une grande difficulté à me rendre en Allemagne" »

Et il n'est pas le seul. Le mois dernier, c'est le ministre des Transports, Yisrael Katz qui a refusé d'accompagner le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres ministres de haut rang lors d’une visite officielle en Allemagne, se justifiant qu'"en tant que fils de survivants, je ne vais pas en Allemagne. Mon père s’est échappé dans un train de Budapest et ma mère a été emprisonnée dans sept camps de concentration en Allemagne et en Pologne quand elle avait 15 ans (...) Je maintiens les contacts nécessaires qui sont exigés par les responsabilités de mon travail mais je ne prends pas part à des cérémonies et je n’y vais pas."

En février, alors qu'une série de réunions bilatérales était organisée entre l'Allemagne et Israël, Yisrael Katz a dû se faire remplacer plusieurs fois à Berlin par le ministre de l’Energie, Yuval Steinitz. 

Si certains diplomates s'insurgent de cette attitude, il faut tout de même voir que ce refus de fouler le sol allemand est le fait d'un petit nombre de Juifs israéliens et n'est donc pas représentatif d'un avis général. Tout en respectant leur choix, notons tout de même que les ministres concernés appartiennent au Likud (parti sioniste et de droite conservatrice israélien).

Notons aussi que Berlin redevient une ville d'immigration de Juifs d'Israël: lire "Des Juifs d'Israël ne comprennent pas les Juifs berlinois" >>

(Source: www.timesofisrael.com / Image: www.al-monitor.com)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Politique Nazisme Histoire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook