Erasmus a 25 ans ! Bilan: des études, des voyages et des bébés !

Erasmus
 
Plus qu'un programme de mobilité estudiantine, Erasmus est une usine à bébés. C'est en tout cas ce que montre une enquête de l'Union Européenne, sortie à l'occasion des 25 ans du programme.

 

Créé en 1987, le programme Erasmus (European Action Scheme for the Mobility of University Students) permet à des étudiants européens de partir entre 3 et 12 mois dans un autre pays de l'Union Européenne pour suivre des études ou faire un stage en entreprise. Ils peuvent recevoir une bourse leur permettant de couvrir une partie des coûts liés à la vie à l'étranger et au voyage et sont exonérés de frais d'inscription dans leur université d'accueil.

Le nombre d'étudiants Erasmus est en constante augmentation depuis sa création. En tout, 3 millions d'étudiants en ont bénéficié.

Mais plus que des études, une langue et l'expérience de l'étranger, les étudiants Erasmus se construisent leur avenir sentimental et familial. En effet, 1/4 des étudiants Erasmus a rencontré son partenaire lors de son séjour.

Et en 25 ans, 1 million de bébés sont nés de ces rencontres (voir l'enquête détaillée).

33% des étudiants Erasmus forment donc des couples bi-nationaux. Et cela ne va que s'amplifier puisque 10% des jeunes Européens étudient ou se forment à l’étranger grâce à des soutiens publics et privés, selon la Commission euroéenne, dont 5% bénéficient d’une bourse Erasmus.

L'enquête rendue publique hier, lundi 22 septembre, est la plus importante en son genre. Elle a été réalisée dans 34 pays et près de 80 000 réponses ont été collectées.

En conclusion, en plus de favoriser l'esprit d’entreprise, la mobilité et l'apprentissage des langues étrangères, le programme Erasmus a un impact majeur sur la vie privée des étudiants. Il suffit de revoir le film "L’Auberge espagnole" de Cédric Klapisch, sorti en 2002 pour avoir une bonne illustration de ces chiffres.

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2

Éducation Union Européenne Enfants

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook