Frauenparkplatz, des places réservées aux femmes

Frauenplatz
 
 
Attention, une femme se gare !

 

FrauenplatzLes Allemands seraient-ils sexistes ou justes machistes ? Ou l'inverse ? Ou adeptes insatiables de la discrimmination positive ?

Ce sont les questions qu'on peut se poser en découvrant des initiatives réservées aux femmes un peu partout dans le pays. C'est la cas des parkings dont certaines places leur sont résevées, les "Frauenparkplatz". 

Origines

En Allemagne, les premiers Frauenparkplatz ont été créés dans les années 90 pour des raisons de sécurité. Il s'agissait alors de préserver les conductrices des violences et agressions sexuelles dont la crainte restraignait leur liberté de déplacement, notamment la nuit, dans les parkings souterrains. Ces places ont donc bénéficié d'un meilleur éclairage, de caméras de surveillance et sont généralement situées près d'une sortie.

Polémique

Au-delà de la discrimmination, c'est l'évolution de ces places de parking qui font polémique. En effet, elles sont devenues plus larges (les femmes ne sauraient pas se garer) et marquées en rose ou mauve (les femmes c'est dans le monde du rose...). Certaines femmes se sentent injuriées par ces attributs assez stigmatisants.

Que risque un homme qui se gare sur une Frauenparkplatz​ ?

De cette initiative, est née une législation qui fixe le taux de Frauenparkplatz. Il est ainsi de 30% des places de parking dans le Land de Brandebourg ou de 5 % en Hesse.

Si une homme se gare sur une place réservée aux femmes, il ne recevera pas d'amende mais devra assumer la désapprobation publique car le respect des règles est important en Allemagne.

Les Frauenparkplatz sont-elles dépassées ou pleines d'avenir ?

Si, même pour certaines féministes, les Frauenparkplatz sont une idée vieillotte voire rétrograde, les gérants de parkings (souvent des hommes) ne semblent pas abandonner cette initiatives qui leur sert d'outil marketing.

Ainsi, l'aéroport de Francfort s'est mis au Frauenparkplatz en décrivant ces nouvelles places comme plus "belles" sur leur site Internet. Trop chou...

(Sources: stern.de, www.lepoint.fr / Image: www.gjh.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Activisme Urbanisme Qualité de vie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook