Germanwings 4U 9525

Germanwings 4u 9525
 
 
 
          Le jour d'après.

 

Un avion de la compagnie aérienne allemande GermanWings, effectuant le vol 4U 9525 Barcelone-Düsseldorf s'est écrasé mardi matin dans les Alpes, dans la zone du massif de l'Estrop. L'appareil, un Airbus A320 comptait 150 personnes à bord de 15 pays différents, dont des Espagnoles, des Turcs, deux Australiens, un Belge et au moins 67 Allemands, dont les chanteurs d'opéra Oleg Bryjak (bary­ton-basse) et Maria Radner (contralto), 2 bébés et 16 lycéens.

Crash 320Vétue de noir, Angela Merkel s'est très vite adressée à la population en déclarant que cokooette catastrophe était «un choc qui nous plonge dans un deuil profond, nous en Allemagne, les Français et les Espagnols». La Chancelière se rend ce mercredi sur les lieux du drame.

L'Allemagne, comme tous les pays d'origine des victimes et leurs proches est submergée d'émotion et la compassion est unanime, comme en témoigne le tweet de condoléances de la compagnie concurrente Air Berlin: «Nos pensées vont aux passagers et à l'équipage du vol 4U 9525, leurs familles et leurs amis. Unis par les ailes».

Le drame est d'autant plus violent pour la ville allemande de Haltern am See (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) et ses 38000 habitants, d'où venaient les 16 lycéens et leurs deux professeurs qui rentraient d'un échange avec la Catalane. Le maire de la ville n'a pu retenir ses larmes en déclarant «C'est le pire qu'on puisse imaginer! Nous n'avons pas encore de confirmation que le plus cruel s'est produit tant que les secours ne donnent pas un bilan définitif. Nous devons nous préparer au pire car les parents appellent en vain les portables de leurs enfants et que les autorités françaises disent que les chances de trouver des survivants sont très faibles.»

Dans toute l'Allemagne, les mairies et bâtiments officiels ont mis leurs drapeaux en berne.

Un numéro d'urgence a été ouvert: 0800 11 33 55 77 (pour l'Allemagne) +1 407 362 0632 (à l'international).

Toute l'équipe de Berlin est à nous s'associe à l'émoi indicible suscité par cette terrible trajédie.

(Sources: AFP, Germanwings)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Tragédies Mort

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook