Hommage à Hannah Arendt, philosophe, militante, humaniste

Capture d e cran 2015 10 14 a 00 35 26
"Les mots justes, trouvés au bon moment, sont de l'action" (Hannah Arendt).

Le 14 octobre 1906, naissait à Hanovre une certaine Johanna Arendt, plus connue aujourd'hui sous le nom de Hannah Arendt. Mais qui était Hannah Arendt ? Et qu'a-t-elle apporté à l'humanité ?

 

Hannah Arendt était une philosophe américaine d'origine juive allemande (Hanovre 1906 - New York 1975).

Reconnue pour ses travaux et son analyse des conditions de l'émergence du totalitarisme, elle a théorisé la notion de crise de la culture et de perte du sens de la tradition. Pour Hannah Arendt, la terreur et l'idéologie sont les instruments systématiques du totalitarisme. Plus qu'une philosophe, elle se définissait comme une théoricienne politique dont l'humanité de l'homme et donc sa mémoire sont le coeur.

Proche des philosophes Heidegger et Karl Jaspers, elle est à l'origine d'une oeuvre remarquable, dont "Système totalitaire" (1972), "Condition de l’homme moderne" (1958), "Crise de la culture" (1961) et "La Vie de l’esprit" paru en 1978 après sa mort.

Elle est également reconnue pour son engagement contre le nazisme qui l'amènera à assister au procès du nazi Adolf Eichmann à Jérusalem, procès dont elle publia des articles réunis dans "Eichmann à Jérusalem" (1963).

Hannah Arendt enseigna dans de grandes universités américaines et obtient la chaire de science politique de Chicago en 1963 avant d'être nommée à la New School for Social Research de New York en 1967. 

En 2013, la réalisatrice allemande Margarethe von Trotta lui a consacré un biopic intitulé "Hannah Arendt" dont voici la bande-annonce.

(Image: www.lapantheone.fr) 

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Culture Littérature

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook