"Kingsman" ou la nouvelle ère du product placement

Kingsman
 
 
La sortie du film "Kingsman: The Secret Service" de Matthew Vaughn va enterrer le bon vieux product placement ou quand le product placement est poussé à son paroxysme.

 

Vous connaissez le product placement.

Cette forme de publicité se voulant subtile mais apparaissant souvent avec ses gros sabots sur nos écrans; à la télévision, au cinéma, dans les jeux vidéos, où un personnage boit une canette de coca en écartant bien les doigts pour laisser apparaître le logo qui, par un syndrome d'identification, devrait vous pousser à courir sitôt après acheter une palette du fameux soda.

Cette publicité de "mise en situation" du produit joue comme une image subliminale, non pas en rajoutant techniquement une image forte mais invisible mais en rendant invisible le discours commercial qui est pourtant bien là.

Et le roi en la matière, c'est James Bond.

Oui, notre agent secret préféré vend en secret tout ce qu'il touche; Champagne Bollinger, montre Omega, voiture Aston Martin, costumes Yves Saint-Laurent, rasoirs Gillette... Et tout ce business brasse des millions de dollars.

Les sommes en jeu sont tellement faramineuses qu'elles conditionnent parfois la réalisation d'un film pour lequel le product placement peut représenter jusqu'à un tiers de son financement. Mais en plus de conditionner la production, le product placement conditionne aussi la créativité (script et jeu des acteurs) puisque certaines scènes doivent être adaptées au partenaire publicitaire, voire même rajoutées pour servir un produit. Cela semble être le cas dans Casino Royal lorsque Vesper Lynd demande à James Bond si sa montre est une Rolex et qu'il répond "Omega". Puis leur dialogue reprend abruptement sur un tout autre sujet. Il est clair que cette scène n'a été écrite que pour servir Omega (voir extrait vidéo ci-contre).

Et bien, l'année 2015 devrait encore franchir une marche dans le monde du product placement.

Avec la sortie du film de Matthew Vaughn "Kingsman: The Secret Service" (encore un film britannique, décidemment ces Anglais!) avec Colin Firth et Samuel L. Jackson.

Alors qu'il existait déjà des sites permettant d'identifier et d'acheter les vêtements des personnages des films, comme le site www.clothesonfilm.com, l'équipe de Kingsman a créé une collection spéciale pour les personnages, collection qui est déjà annoncée à la vente sur le site www.mrporter.com avant même la sortie du film prévue pour février 2015.

Tout en regardant le film, vous pourrez alors commander la cravate de Samuel L. Jackson ou le trois-pièces de Colin Firth sur votre Smartphone et vous serez peut-être même livré avant la fin du film !

Le site www.mrporter.com déclare que "MR PORTER et le réalisateur Matthew Vaughn ont créé une collection sur mesure de costumes designés par Arianne Phillips pour Kingsman: The Secret Service, qui sortira début 2015. Chaque pièce est conçue en Grande-Bretagne par des fabricants au savoir-faire reconnu, du tailleur au teinturier."

Ça y est, le pas est fait et un métier artistique va disparaître au profit de son homologue commercial; le costumier deviendra styliste.

(Sources: mrporter.com, clothesonfilm.com, huffingtonpost / Image: cinemablend.com)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Marques Business Cinéma

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook