L'épave d'un sous-marin allemand retrouvée dans le Cimetière de l'Atlantique

E pave du u 57670 ans après la Seconde Guerre Mondiale, des vestiges macabres continuent de remonter à la surface. Des obus d'anciens champs de bataille, des carcasses d'avions échouées dans le désert et des épaves dans presque tous les océans du monde. Au-delà des horreurs de la guerre, ces vestiges nous racontent une petite histoire dans la grande histoire et parfois même une autre vérité.

 

E pave du u 576

Comme les épaves du sous-marin allemand U-576 et du cargo américain Bluefields dont la découverte faite par la NOAA (Agence américaine océanographique et atmosphérique) a été annoncée mardi par les autorités américaines.

Ces deux navires belligérants se sont affrontés le 15 juillet 1942 durant la bataille de l'Atlantique (1939-1945), plus longue bataille de l'histoire, qui a fait s'affronter les escorteurs et avions alliés aux U-Boote allemands qui voulaient établir un blocus contre le Royaume-Uni et empêcher le ravitaillement en hommes et matériel des américains vers l'Europe.

Les deux navires ont été découverts gisant au fond de l'océan Atlantique à 48 kilomètres des côtes de la Caroline du Nord et ne reposaient qu'à 220 mètres l'un de l'autre.

Pour la NOAA, cette découverte entrouvre « une rare fenêtre sur une bataille militaire historique et sur le paysage de champs de bataille sous-marins de la seconde guerre mondiale »

« Le “U-576” a coulé le cargo “Bluefields” battant pavillon du Nicaragua et a gravement endommagé deux autres navires. En réaction, l'avion Kingfisher de la Navy américaine qui était chargé d'assurer la protection aérienne du convoi a bombardé le sous-marin “U-576” tandis que le navire marchand “Unicoi” l'attaquait au même moment au canon. »

Si les deux vaisseaux ont été coulés, l'équipage du Bluefields a été sauvé, contrairement aux 45 membres d'équipage allemand du U-576 qui ont tous péri par le bombardement d'un avion de la Navy.

Mais comme évoqué plus haut, ces épaves nous racontent aussi une autre vérité. Une vérité très peu évoquée dans les livres d'histoire ou dans la mémoire collective, notamment américaine qui est que « Le public pense le plus souvent que la bataille de l'Atlantique se passait seulement dans les eaux froides et glacées de l'Atlantique nord [...] Mais peu savent combien la guerre était en fait proche des côtes américaines. » selon David Alberg, le responsable de la conservation des sanctuaires marins de la NOAA. 

En effet, l'histoire est écrite par le vainqueur et l'Amérique ne veut pas imaginer que l'Allemagne nazie ait frôlé ses côtes. Alors retrouver ces épaves aussi proches remet en question l'inviolabilité du sol américain, tabou largement transgressé lors de l'Attaque de Pearl Harbor le 7 décembre 1941.

L'Allemagne a déjà fait savoir qu'elle n'entreprendra pas de récupérer l'épave du U-576 qui se trouve dans une zone considérée par l'Allemagne comme un cimetière militaire et qui est protégée par la loi internationale. Le ministère allemand des Affaires étrangères a indiqué que «la République fédérale d’Allemagne n’a pas exprimé son intérêt dans la récupération des restes du sous-marin et ne prendra pas part à un tel projet [...] Ils (NDLR-les navires) sont sous une protection spéciale et devraient, si possible, rester à cet endroit pour permettre aux morts de reposer en paix».

Le U-576 continuera donc à reposer dans le tristement célèbre « Cimetière de l'Atlantique ».

Découvrez "Das Boot" de Wolfgang Petersen, film allemand culte sur l'histoire d'un sous-marin allemand pendant la Seconde Guerre Mondiale.

(Source: AFP / Image: NOAA - AFP)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Histoire

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook