L'UE tout en diplomatie

Federica mogherini
Depuis le 1er novembre, l'Union Européenne a une chef de la diplomatie ou plus précisémment, une Haut Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité. Elle est jeune, italienne, se nomme Federica Mogherini et a réservé son premier déplacement à l'étranger à Israël et aux Territoires palestiniens.

 

Capture d e cran 2014 11 14 a 01 10 09Federica Mogherini, la chef de la diplomatie européenne a exprimé samedi dernier, lors de sa première visite officielle à Israël et aux Territoires palestiniens, son désir d'un État palestinien ayant pour capitale Jérusalem-Est. Elle a également dénoncé la colonisation israélienne, la qualifiant d'"obstacle pour la solution à deux États".

Déclaration forte et risquée quand on sait que le processus de paix est au point mort et que Jérusalem en reste le point de discorde.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a profité de cette déclaration pour remettre sur le tapis les frontières de 1967 comme limites d'un État souverain et projette la soumision à l'ONU d'un projet de résolution pou fixer un calendrier de fin d'occupation israélienne.

Federica Mogherini s'est engagée à s'entretenir avec chacun des pays membres de l'Union Européenne à propos de la reconnaissance de l'Etat de Palestine. Mais le chemin est encore long, puisque sur les 27 pays membres de l'Union Européenne, seuls 8 ont reconnu un État palestinien: la République tchèque, la Hongrie, la Pologne, la Bulgarie, la Roumanie, Malte et Chypre et la Suède le 30 octobre dernier. À cela s'ajoute la Grande-Bretagne qui a reconnu l'État palestinien le 13 octobre mais les États-Unis utiliseront certainement leur droit de veto contre une reconnaissance de l'Union Européenne. Cependant, malgré l'éternité de cette guerre et le défaitisme qu'elle engendre, en avril, un accord de réconciliation historique entre le Hamas et l'Autorité palestinienne, le premier s'engageant à céder le contrôle des frontières à cette dernière, pourrait faciliter les négociations avec Israël.

 

Pour rappel, la Palestine a unilatéralement déclaré son indépendance le 15 novembre 1988 et a été admise comme État observateur non-membre de l'ONU le 29 novembre 2012 par 138 voix pour et 9 contre et 41 abstentions.

 

Rappelons encore que cet été, Gaza a été tenaillée par un conflit avec Israël qui a fait près de 2.200 morts palestiniens et plus de 70 morts israéliens.

Federica Mogherini a également déclaré que le monde "ne supporterait pas" une nouvelle guerre.

(Sources: AFP, lalibre.be / Image: Federica Mogherini, courrierinternational.com)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Union Européenne

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook