Les hôtels anti-enfants font fureur en Allemagne

Les ho tels anti enfants font fureur en allemagne
 
 
 
Na na na na nère !

Les ho tels anti enfants font fureur en allemagneAlors que l'Allemagne est la seul pays au monde à avoir autant de femmes sans enfants par choix, les observateurs de la société allemande n'ont pas fini de s'étonner de ce que les Allemands sont prêts à inventer pour se passer des petits.

Ah, les enfants! Le chahut, les cris, les crises, les éclats, les bêtises, les pitreries, le sans-gêne. Tout ça les a rendus persona non grata pour beaucoup d'Allemands au point que ces derniers se voient désormais offrir des lieux garantis sans enfants.

Urlaub ohne Kinder

Notamment des hôtels leur permettant de passer des vacances sans croiser un rejeton.

Ainsi, le pays compte une quarantaine d’hôtels exclusivement réservés aux adultes.

C'est le cas des hôtels Inselromantik Rügen, Esplanade ou Dolce Vita, comme de tous les autres regroupés sous la dénomination "Urlaub ohne Kinder." 

Des chaînes d'hôtels qui ont ainsi une cible toute trouvée, lorsqu'on sait que l'Allemagne a le taux de natalité le plus bas d’Europe (1,47 enfant par femme en 2014), traduisant une volonté assumée de se passer d'enfants.

Polémique juridique
Bien qu'aucune plainte n'ai été déposée jusqu'à aujourd'hui, cette exclusion par l'âge des hôtels pourrait constituer une discrimmination. Selon la sociologue Paula-Irene Villa qui s'est exprimée dans le Süddeutsche Zeitung, "une telle réglementation pourrait enfreindre la loi sur l’égalité de traitement, qui protège également des préjudices fondés sur l’âge. D’après l’Agence antidiscrimination, des arguments tels qu’un niveau sonore possiblement plus élevé ne suffisent pas à interdire d’office l’accès d’un hôtel à tous les enfants en dessous d’un certain âge."

Et si c'était en fait pour tout le monde...

En même temps, la sociologue comprend que "chaque personne a le droit de dire qu’elle a envie de calme. Exactement comme lorsqu’on choisit d’aller dans un camping dans lequel il n’y a pas d’animations le soir ou bien de passer des vacances uniquement avec des familles avec enfants."

Cependant, n'allons pas trop vite en besogne en considérant les clients de ces hôtels comme intolérants aux enfants. Qui nous dit que ce ne sont pas des parents ou grands-parents qui, une fois dans l'année ont envie de ne pas entendre de cris d'enfants, alors qu'ils y sont confrontés dans leur quotidien ? Ou que ce n'est pas une maîtresse, éducatrice ou autres professionnels auprès des enfants qui veulent juste faire un break. Ou une femme qui a besoin de repos après une fausse-couche et qui ne veut pas voir d'enfants pendant quatre jours pour commencer son deuil.

Bref, au-delà de la critique sociétale, peut-être sommes-nous tous de potentiels clients de ces hôtels, sans pour autant être des enfants-phobes.

D'ailleurs, l'Allemagne n'est pas le seul pays à proposer ce genre de lieux de vacances sans enfant puisque 600 de ces hôtels existent dans le monde.

Et si ça ne servait à rien...

Et puis malgré toutes ces précautions prises pour être au calme, quid de la voisine hystérique ou du couple qui coïte bruyamment dans la chambre d'à côté ou de l'alcoolisé collant. Il y aura toujours du bruit en vacances...

(Source: Süddeutsche Zeitung, slate.fr / Image: www.merkur.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Insolite Qualité de vie Tandences Enfants Société

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook