Mort de Pierre Brice. Winnetou manquera plus aux Allemands qu'aux Français

Pierre brice
 
Pierre Brice est décédé des suites d'une pneumonie à Paris, ce samedi 6 juin, à l'âge de 86 ans.
Mais pourquoi les Allemands le pleurent-ils plus que les Français ?

 

WinnetouToute la presse allemande en a parlé ce week-end:

spiegel.de: "Winnetou-Darsteller: "Pierre Brice ist tot""

sueddeutsche.de: "Pierre Brice ist tot Ein Leben als Winnetou"

zeit.de: "Schauspieler Pierre Brice gestorben"

welt.de: "Winnetou"-Darsteller Pierre Brice gestorben"

focus.de: "Pierre Brice stirbt mit 86 Jahren an Lungenentzündung"

Mais aussi br.de, stern.de, n-tv.de, bild.de...

Mais qui était Pierre Brice, ce Français peu connu des Français que les Allemands pleurent?

Selon une enquête, 83 % de la population allemande le connaît ; il appartient donc au groupe fermé des personnalités les plus connues du pays (Wikipédia.org).

Pierre Brice était un acteur français qui a connu le succès en Allemagne dans les années 60 grâce à son personnage de Winnetou, un Indien Apache qu'il a incarné à de nombreuses reprises dans des westerns adaptés des romans de Karl Friedrich May, l'un des écrivains allemands les plus vendus dans le monde. Il a ainsi joué dans Le Trésor du lac d'argent (1962), La Révolte des Indiens Apaches (1963), Parmi les vautours (1964), Le Trésor des montagnes bleues (1964)L'Appel de l'or noir (1965), Winnetou III (1965) et bien d'autres films.

Il a eu de grands partenaires, tels que Klaus Kinski et Terence Hill.

Très identifié à son personnage de Winnetou qui incarnait la paix, Pierre Brice était reconnu des deux côtés du Rideau de fer. Et bien qu'il eut du mal à se défaire du personnage qui lui collait à la peau, il le rejoua une ultime fois en 1998, dans le téléfilm Le Retour de Winnetou.

Pourquoi n'a-t-il pas connu le succès en France ?

Si Pierre Brice a bien débuté sa carrière en France auprès de grands réalisateurs comme Marcel Carné (Les Tricheurs, 1958) ou Alain Cayatte (Le Miroir à deux faces, 1958), il semblerait que sa ressemblance avec Alain Delon, au sommet de sa gloire dans les années 60, ait nui à sa carrière française. Il avait alors eu l'opportunité de faire carrière outre-Rhin, opportunité qu'il avait su saisir.

Nul n'est prophète en son pays...

(Sources: Wikipédia, zeit.de, focus.de / Images: dw.de, montage)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Cinéma Littérature Mort France

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook