"Nique la police": outrage à agent ou liberté d'expression ?

Fck cps
 
 
 
La justice allemande a tranché.

 

Fck cpsLa justice allemande a tranché: Se ballader avec l'inscription "Fuck Cops" (nique la police) en public n'est pas illégal.

Même si la frontière entre outrage à agent et liberté d'expression est fine, la police devra ravaler sa fierté après que la Cour Constitutionnelle allemande vienne de rejeter le jugement d'un tribunal régional pour une affaire d'outrage.

Les faits: Une jeune femme de Bückerburg (Basse-Saxe) se balladait dans l'espace public avec un T-shirt "FCK CPS" (abréviation pour "Fuck Cops" (nique la police). Interpellée par la police, il lui a été demandé de rentrer chez elle pour se changer.

Mais la jeune femme est à nouveau interpellée quelques jours plus tard avec cette fois un autocollant "FCK CPS". Les policiers, jugeant qu'il y avait là récidive d'outrage à agent, l'ont inculpée et le tribunal de Bückerburg l'a condamnée à quinze heures de travaux d'intérêt général

L'affaire a été portée jusqu'à la Cour Constitutionnelle qui a rejeté à l'unanimité la décision du tribunal régional. La Cour constitutionnelle a souhaité différencier l'outrage à agent, soit une insulte directement dirigée vers un ou plusieurs agents, de la liberté d'expression qui laisse le droit à chaque citoyen d'aimer ou pas la police et d'émettre une critique générale de la police. 

Les juges ont ainsi motivé leur décision: «Exhiber les lettres FCK CPS en public n'est pas en soi répréhensible, en raison du droit fondamental à la liberté d'expression».

(Sources: www.faz.net, www.slate.fr / Image: www.nordkurier.de)

Lire la Fiche Pratique "Injure, outrage et diffamation" >>

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Justice Prise de parole Société

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook