Ohlala

Ohlala
 
 
 
L'Uber du sexe débarque à Berlin.

 

Ohlala

Pia Poppenreiter, une femme d’affaires autrichienne vient de lancer la “première appli de rencontres payantes” au nom très évocateur; "Ohlala" (que certains prononceront l'air choqué et d'autres l'air coquin...).

Décidemment, les sites de rencontres ne sont plus ce qu'ils étaient ou plutôt, ressemblent-ils de plus en plus à ce qu'ils ont toujours été: des sites de plans cul! Après la vague Meetic (rencontres sérieuses et plus si affinités), puis Tinder (rencontres légères sans lendemain), voici Ohlala (sexe tarifé décomplexé).

Qu'est-ce que Ohlala ?

Ohlala, c'est un peu l'Uber du sexe tarifé qui, selon sa fondatrice, permettrait aux femmes de gérer et de contrôler librement leur activité de prostitution en leur "laissant le choix de monnayer leurs charmes tout en éliminant les intermédiaires potentiels, les obligations d’agenda et tous les autres risques et contraintes avec lesquels une escort doit compter"

Comment ça marche ?

Les hommes (en grande majorité) inscrivent leur profil sur le site et explicitent leur demande: prestation, durée, lieu, tarif... Puis leur fiche est envoyée aux femmes désireuses d'offrir des services sexuels tarifés et qui pourront choisir de répondre à la demande selon leurs disponibilités et leur volonté.

Ce n'est que si une femme répond positivement qu'elle sera mise en relation avec le client sur le chat du site afin de fixer "un rendez-vous payant". Selon Pia Poppenreiter, "c’est très simple, on relie les gens pour des relations payantes instantanément. Ca résout véritablement certains problèmes que connait le marché du sexe tarifé et que les sites de rencontre et la plupart des sites d’escorts ne règlent pas."

(Sources: RTBF, TechCrunch / Image: ohlala.com)

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2
   

Services Sexualité Tandences

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook