Oskar Groening n'aura pas échappé aux "chasseurs de nazis"

Auschwitz birkenau

Ce début de 21ème siècle voit disparaître une profession sacerdocale née après la seconde guerre mondiale et qui n'aura bientôt plus de raison d'être: "Chasseur de nazis".

Oskar Groening, l'un des derniers crimminels nazis en liberté a été mis en accusation pour complicité dans le meurtre de 300.000 juifs par le tribunal de Hanovre. 

.

Auschwitz birkenauEn effet, selon Efraim Zuroff, directeur du Centre Simon-Wiesenthal en Israël et l'un des derniers «chasseurs de nazis» en activité, estime qu'il reste une soixantaine de crimminels nazis à amener devant la justice, et que vu leur grand âge, il n'en restera plus d'ici 2 à 3 ans; «Il y a eu environ 6 000 personnes qui ont travaillé dans les camps ou les Einsatzgruppen.» Et de poursuivre : «On estime que 2% d'entre eux sont encore en vie, soit 120 personnes, et la moitié ne peuvent pas être poursuivis pour des raisons médicales, cela fait donc 60 restants.»

Mais lundi 15 septembre, le tribunal de Hanovre a mis en accusation Oskar Groening, l'un des derniers suspects d'être un crimminel nazi en liberté, avec une charge de 300.000 chefs d'accusation pour complicité de meurtre.

93 ans et déclaré apte à être jugé, Oskar Groening a été officier SS, gardien au camp d'Auschwitz-Birkenau entre le 16 mai et le 11 juillet 1944, période où l'on estime à 300.000, le nombre de victimes des chambres à gaz.

Aujourd'hui installé en Basse-Saxe, il a continué sa vie en reconnaissant avoir travaillé à Auschwitz tout en niant avoir participé aux exterminations. Il s'est toujours réfugié derrière son rôle de collecteur de biens des prisonniers et n'aurait donc pas de sang sur les mains. Mais le tribunal de Hanovre a estimé que son rôle de dépouilleur prenait part à la machine d'extérmination puisqu'il aurait ainsi «aidé le régime nazi économiquement, et soutenu les massacres systématiques».

Le tribunal de Lüneburg doit maintenant décider de l'ouverture du procès...

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2

Nazisme Justice

Commentaires (1)

Mona
  • 1. Mona | 30/09/2014
Malheureusement, il reste de nouvelles vocations pour ceux qui voudraient être "chasseurs de dictateurs" ou chasseurs de génocidaires", et il y en a encore beaucoup qui vivent des vies bien tranquilles, parfois en occident

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook