Plus 2 sexes au parlement de Berlin

Plus 2 sexes au parlement de berlin
 
 
Une révolution des sexes souffle sur la capitale allemande et ça commence au petit coin.

 

Plus 2 sexes au parlement de berlin

En effet, après les mairies de Mitte et de Friedrichshain-Kreuzberg l'an dernier, c'est, depuis cette semaine, au tour du parlement de Berlin de passer aux toilettes unisexes.

Insufflée par le Parti Pirates qui siège au Sénat de Berlin, cette décision a pour but de mieux intégrer les personnes qui ne se reconnaissent pas dans la binarité des genres hommes-femmes, telles que les transsexuels et intersexes.

Ainsi, le département du Travail, de l’Intégration et des Femmes du parlement de Berlin offre désormais quatre cabines wc avec une pancarte "WC für alle Geschlechter" (WC pour tous les sexes), indiquant ainsi clairement qu'ils ne sont réservés ni aux femmes, ni aux hommes.

Dans un communiqué, la secrétaire d’État du département du Travail, de l’Intégration et des Femmes, Barbara Loth, a fait savoir qu'"en mettant en place des WC pour tous les sexes, nous souhaitons faire en sorte que les personnes transsexuelles et intersexes ne soient plus victimes de discrimination au quotidien, comme lors de l’utilisation de toilettes publiques. En tant que département du Parlement, nous souhaitons prendre les devants tout en encourageant les autres établissements publics et privés à suivre cet exemple."
Effectivement, nombre de personnes transgenres ont rapporté des expériences de rejet en utilisant les toilettes pour femmes, comme en a témoigné Kaey, journaliste transsexuelle berlinoise pour le magazine queer Siegesäule: "Lorsque j’ai fait il y a quinze ans mes premiers pas hésitants habillée en dragqueen et que j’ai fréquenté le milieu gay et lesbien à Halle, je me suis souvent entendu dire quand je me trouvais dans les toilettes pour femmes, et ce majoritairement par des lesbiennes butch, que ces toilettes étaient réservées aux femmes. Curieusement, bien que j’aie toujours été très féminine, j’étais perçue comme un homme qui se déguisait en femme et qui avait intérêt à aller pisser dans les toilettes pour hommes. J’ai fini par m’habituer à sourire avec dédain, à sortir mon rouge à lèvres et à me repeindre les lèvres avec exagération."

(Sources: www.slate.fr, Der Tagesspiegel / Image: www.blickamabend.ch)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Activisme Sexualité Qualité de vie Tandences Société

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook