Retour du djihad.

Retour du djihad
 
 
Verdict: prison ferme

 

Retour du djihad

Lundi, le tribunal de Celle (Basse-Saxe) a condamné deux anciens djihadistes de double nationalité allemande et tunisienne à de la prison ferme pour "participation à une organisation terroriste à l'étranger".

Ayoub B., âgé de 27 ans, a écopé de quatre ans et trois mois de prison ferme pour avoir rejoint l'État Islamique (EI) en juillet 2014, où il a fait oeuvre de propoagande pour l'EI, notamment en publiant sur Internet une photo de lui en tenue de combattant. Il a suivi une formation au maniement des armes, fait arrêter deux Syriens par la "police de l'EI" et transporté des djihadistes blessés lors de combats entre l'EI et l'armée irakienne.

Il a également été reconnu coupable d'avoir rejoint l'EI comme combattant mais aussi comme potentiel kamikaze.

 

Ebrahim H.B. (Image ci-contre), âgé de 26 ans, a lui été condamnés à  trois ans de prison ferme pour avoir lui aussi rejoint les rangs de l'EI en Syrie et en Irak. Il avait déjà témoigné de son parcours en juillet 2015, dans un reportage de la chaîne publique ARD intitulé "Ein Sommer im Dschihad" (un été au djihad) dans lequel il avait déclaré: "la prison en Allemagne est pour moi bien préférable à la liberté en Syrie". Il est ainsi le premier revenu de l'EI à avoir parlé à la télévision à visage découvert.

Par leurs dépositions et leurs aveux, la justice a toutefois considéré qu'Ebrahim, comme Ayoub, n'étaient plus affiliés à l'EI.

Ils font partie du tiers des 740 individus qui ont quitté l'Allemagne pour la syrie ou l'Irak auprès de l'EI ou autres organisations djihadistes et qui sont rentrés. Environ 120 d'entre eux auraient trouvé la mort sur place. 

(Sources: www.daserste.ndr.de, www.tagesschau.de / Image: www.ndr.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Criminalité Justice Prise de parole Société État Islamique

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook