Saga de marque: Labello

 

Un labello, c'est ce petit baume à lèvres transparent en tube qui soulage les lèvres sèches ou même gercées. Le nom Labello provient du termes latins labium (lèvre) et bellus (beau), ce qu'on peut traduire par "belles lèvres". On en a tous utilisé un à un moment ou un autre sans savoir que c'était une marque allemande. 

Labello est une marque du géant allemand des cosmétiques Beiersdorf. Le groupe Beiersdorf est aussi propriétaire des marques Nivea, Hansaplast et La Prairie.

C'est en 1909 qu'Oskar Troplowitz créa le Labello.

LabelloOscar Troplowitz est un pharmacologue allemand (Prusse à l'époque) de la fin du XIXème siècle. Après des études de pharmacie, il rachète, à l'aide de sa famille, en 1890, le laboratoire pharmaceutique Beiersdorf de Paul Karl Beiersdorf. C'est dans son nouveau laboratoire implanté près de Hambourg qu'Oscar Troplowitz va créer le fameux Labello en 1909, avant de créer la créme Nivea deux ans plus tard. 

Au-delà de l'intérêt cosmétique, le Labello apporta aussi une innovation attrayante avec son système de boîtier de manchon rotatif et de broche amovible permettant de dérouler et d'abaisser le stick. Le tube rotatif était l'innovation du Labello, à tel point qu'il se propagea à nombre de baumes, notamment les rouges à lèvres.

De 11 employés en 1890, l'entreprise Beiersdorf passe à près de 500 en 1918. En 1914, la firme est présente dans toute l'Europe. Aujourd'hui, Beiersdorf compte 19.128 employés et est devenu le n° 2 mondial de la cosmétique, dermo-cosmétique et premiers soins derrière le français L'Oréal, avec un chiffre d'affaires supérieur à 6 milliards d'euros en 2010 et 176 filiales dans le monde. Beiersdorf est n° 1 du marché de soin de la peau et n° 7 de l'hygiène beauté.

Beiersdorf est aujourd'hui une multinationale côtée au DAX et Labello est un produit en quasi monopole à tel point qu'un labello désigne parfois dans le langage courant un même type de baume mais d'une autre marque.

Le Labello classique bleu de 4,8 g fut lancé en 1973 mais aujourd'hui, il est décliné en de multiples variantes (labello SUN protection soleil, aux différents arômes...).

Rien ne semble arrêter son succès, même si certains effets indésirables ont été raportés par la critique, notamment le magazine Öko-Test, référence dans la défense des consommateurs qui a pointé du doigt le caractère assèchant et donc addictif du Labello. En effet, même s'il ne contient pas de substances addictives, il produit un effet d'habituation qui oblige à en utiliser de plus en plus et assèche les lèvres en manque de produit. Par ailleurs, l'effet nocif des produits pétroliers minéraux nécessaires à sa composition est décrié depuis longtemps par une certaine critique.

Mais aujourd'hui, le petit stick est devenu un produit commun qui peut même s'enorgueillir d'avoir sa propre chanson française. En effet "Labello" est un titre de l'album du chanteur Vianney:

(Sources: ndr.de, Wikipedia, labello.com / Image: freizeitfreunde.de)

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Marques allemandes

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook