Streetpong et Ampelmann

Streetpong
 
 
 
Le divertissement au coin de la rue.

Selon sueddeutsche.de, nous passons en moyenne 2 semaines de notre vie à attendre au feu rouge. Les Allemands ont trouvé comment recycler ce temps mort en loisirs.

Streetpong  

La ville d'Hildesheim, proche de Hanovre (Basse-Saxe) a installé un Streetpong à un feu rouge. Il s'agit d'un petit boîtier installé sur le feu rouge, à hauteur des piétons qui peuvent alors jouer contre un autre piéton qui attend de l'autre côté du trottoir.

Ampelmann 1

Ampelmann

Ampelmann fut implanté en 1961 dans Berlin-Est. Très populaire, il fut même l'un des personnage de l'émission pour enfants culte der Sandmännchen. Alors qu'il devait être remplacé par des feux classiques après la chute du mur, la population s'est opposée à sa disparition et il fut donc maintenu dans la partie est de Berlin mais on le trouve également dans certaines villes d’ex Allemagne de l’Est.

Ampelmann est aussi une marque déposée vendant de multiples produits dérivés.

Ampelma dchen

Ampelmädchen

Dans plusieurs villes d'Allemagne, le SPD et die Grüne militent pour une représentation des deux sexes dans l'équipement urbain.   
La première Ampelmädchen (feu rouge version féminine) a été introduite en 2004 dans la ville de Zwickau (Saxe) et d'autres ont suivi comme Brême, Werdau, Cologne, Erfurt, Magdebourg, Fürstenwalde, Hamm et Cassel.

Cannabis ampel

Cannabis Ampel

Des inconnus détournent des feux rouges en feuille de cannabis.

À Leipzig, Dortmund, Feldkirchen (Bavière), Berlin.

Quietsche Ampel

Pour finir avec le sourire, voici une petite blague de clown installée à Cologne.

(Sources: vimeo, kurier.at, bild.de, DPA, lachschon.de)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Humour Insolite Urbanisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook