Taux de chômage le plus bas depuis la Réunification

Taux de cho mage allemagne
 
 
Le mois de mars a signé un taux de chômage au plus bas depuis 1990, date de la Réunification de l'Allemagne.

 

Il est en effet de 6,8% et cette nouvelle baisse a surpris les différents analystes économistes qui misaient sur une stabilisation après la baisse de février.

Mais que se cache-t-il derrière ces 6,8% ?
Le pays connaît une baisse de 85.000 demandeurs d'emploi ce qui porte à 2,932 millions le nombre de chômeurs.

Ceci s'explique par la stratégie économique très pro emploi du gouvernement qui a fait le choix d'une croissance économique ferme par des hausses de salaires modérées (inférieures à 3%) résultant de compromis salariaux négociés dans les grandes industries au début de l'année. 

Selon Frank-Jürgen Weise, président de l'Agentur für Arbeit (Agence pour l'emploi), "le développement avantageux persiste sur le marché du travail. Cela tient à la bonne conjoncture et au redémarrage printanier qui débute".

Mais pour Thilo Heidrich, analyste à la Postbank "le salaire minimum généralisé introduit en début d'année tout comme la possibilité pour certains de partir à la retraite dès 63 ans pourraient être des facteurs négatifs sur le marché du travail dans le courant de l'année".

En quoi l'Allemagne se démarque-t-elle des autres pays de l'Union ?
Il est clair que l'Allemagne fait figure d'exception. Et selon Thilo Heidrich, il faut compter sur un "développement toujours positif sur le marché du travail allemand dans les mois qui viennent, même s'il ne se fera pas nécessairement au même rythme que celui observé en tout début d'année". Le taux de chômage de l'Allemagne fait des envieux chez ses voisins, notamment la France (10% de chômeurs) et l'Italie (12,7% de chômeurs) qui ne parviennent toujours pas en endiguer la crise économique.

(Sources: www.leparisien.fr, www.sueddeutsche.de / Image: linksunten.indymedia.org)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Société Économie

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook