Un Degas volé par les nazis rendu 76 ans après

Un degas vole par les nazis rendu 76 ans apre s
 
 
 Retrouvé dans un placard de l'ancienne ambassade d'Allemagne à Paris.

Un degas vole par les nazis rendu 76 ans apre sQuelle ne fut pas l'incroyable surprise pour Viviane Dreyfus, de recevoir un appel téléphonique du ministère de la Culture lui apprenant qu'elle était la propriétaire d'un Degas et que le tableau allait lui être restitué. Un tableau dont la famille ne soupçonnait pas l'existence car le père, traumatisé par la guerre et décédé depuis, n'en avait jamais parlé.

Le Degas avait été volé à son père Maurice Dreyfus par les nazis en 1940 et retrouvé en 1951 dans un placard de l'ancienne ambassade d'Allemagne à Paris.

C'est la première fois que l'État français lance une opération d'envergure de recherche d'ayants-droits spoliés par les nazis. En tout, ce sont 27 propriétaires (d'alors ou héritiers) juifs qui sont recherchés.

Et la tâche n'est pas aisée. L'État français a été obligé de passer par l'organisation des Généalogistes de France dont le travail de fourmis mène leurs recherches jusqu'au Japon ou en Australie.

"On intervient un peu tard. Il aurait été plus simple de le faire juste après la guerre", reconnaît la ministre de la Culture, Audrey Azoulay.

Le Degas restitué s'intitule "Trois danseuses en buste". Il s'agit d'un croquis au fusain et à l'estampe.

Sa propriétaire, pour qui "ça a été une grande joie, une forme de réparation aussi, une autre façon de faire son deuil", a décidé de le vendre mais il sera reproduit en quatre exemplaires dont trois seront remis à chacune de ses nièces.

Le tableau sera vendu aux enchères en juillet à Fontainebleau. Mise à prix: 350.000 euros.

Lire aussi "Les œuvres mal acquises du nazisme" >>

(Source: www.culturecommunication.gouv.fr / Image: www.franceinfo.fr)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Réparation Nazisme Art Histoire France Culture Activisme

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook