Zoophilie en Allemagne

Zoophilie en allemagne 1
 
 
 
La Cour Constitutionnelle a tranché.

Zoophilie en allemagne 1Ce n'est que très tardivement, en juillet 2013, que l'Allemagne a interdit les actes sexuels avec des animaux.

En effet, la zoophilie était jusqu'alors tolérée depuis les années 60, malgré le combat sans relâche des associations de défense des animaux. Mais malgré cette loi de 2013, les moeurs restent bien ancrées pour les adeptes libres d'hier et criminalisés aujourd'hui, regroupés au sein du ZETA (Zoophiles Engagement für Toleranz und Aufklärung), un groupe activiste pro-zoophilie qui estime le nombre de zoophiles en Allemagne à 100.000 personnes. 

En juillet 2014, le magazine Exberliner avait publié l'interviewer d'Oliver, un zoophile déclaré et revendicatif: Lire l'interview ici >>

Ces activistes ont décidé de porter plainte devant la Cour Constitutionnelle au motif que «des lois morales, telles que l'interdiction de la zoophilie n'ont rien à faire dans un Etat libéral de droit», selon un de leurs communiqué.

Rappelons que la loi allemande condamne désormais les actes de zoophilie jusqu'à 25.000 euros d'amende, moins lourdement qu'en France (2 ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende) et qu'en Suisse (jusqu'à 3 ans de prison).

La plainte a été déposée par un homme et une femme, en août 2014, au motif que cette loi violait leur "droit fondamental à l'autodétermination sexuelle".

Hier, jeudi 18 février 2016, la Cour constitutionnelle allemande les a déboutés, soulignant que le législateur avait poursuivi un "objectif légitime" en encadrant "la protection du bien-être animal" face à des "actes contre nature.

(Sources: www.berlinestanous.con, www.spin.de / Image: www.ndf.com)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Société Sexualité Animaux

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook