Les Souffrances du jeune Werther

Les souffrances du jeune werther 1Auteur: Johann Wolfgang von Goethe

Titre original: Die Leiden des jungen Werthers

Date de parution: 1774

Genre: Roman épistolaire

Quatrième de couverture:

«Werther. Je me souviens de l'avoir lu et relu dans ma première jeunesse pendant l'hiver, dans les âpres montagnes de mon pays, et les impressions que ces lectures ont faites sur moi ne se sont jamais ni effacées ni refroidies. La mélancolie des grandes passions s'est inoculée en moi par ce livre. J'ai touché avec lui au fond de l'abîme humain... Il faut avoir dix âmes pour s'emparer ainsi de celle de tout un siècle.» À ces lignes de Lamartine pourraient s'ajouter d'autres témoignages : très tôt, le livre entre dans la légende, jusqu'au suicide, dit-on, de certains de ses lecteurs. Si à sa parution, en 1774, il établit d'un coup la réputation du jeune Goethe encore presque inconnu, s'il est rapidement traduit en français, c'est sans doute parce que, dans ce roman par lettres dont la forme est depuis longtemps familière au lecteur, la voix même du personnage fait retentir l'intransigeance de la passion, mais c'est surtout que Werther, le premier héros romantique, exprime de manière éclatante la sensibilité aussi bien que le malaise de son temps où l'individu se heurte à la société. (Éd. Le Livre de poche)

 

Pourquoi faut-il lire ce livre ?

Parce que Les Souffrances du Jeune Werther est une plongée romantique et passionnée dans le grand sentiment amoureux.

Parce que ce roman est Le chef-d'œuvre de Goethe qui lui apporta gloire et reconnaissance, jusqu'à créer une lesewut (fièvre de lecture).

Parce que ce roman est un grand exemple d'Empfindsamkeit, mouvement d'intensification de l'expression des sentiments.

Parce qu'ila généré le "fièvre de Werther" en lançant une mode vestimentaire inspirée de Werther et Charlotte: costume jaune et bleu pour les hommes et robe rose et blanche pour les femmes.

Parce que le retentissement de ce roman a inspiré la notion d'"effet Werther", théorisée en 1974 et qui désigne une vague de suicide après la médiatisation d'un suicide, comme le cas Yukiko Okada en 1986.

 

Vous avez lu ce livre ? Votre avis nous intéresse:

Publiez vos critiques dans les commentaires

 

Partager sur Facebook Bouton twt Amazon 1 Bouton litte ratu r

Ajouter un commentaire

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook