Le 5 août 1936, Jesse Owens défiait l'Allemagne nazie

Les JO de Rio s'ouvrent ce 5 août 2016, 80 ans jour pour jour, après les JO de Berlin de 1936 où l'athlète noir américain Jesse Owens remporta le 200 mètres, alors qu'il avait déjà remporté le 100 mètres et le saut en longueur et qu'il gagnera en équipe le 4×100 mètres, quatre jours plus tard.

Au 200 mètres, Owens établit un record du monde à 20s7 qui ne sera battu que 15 ans plus tard. 

Mais l'événement sportif est surtout un événement politique et historique: Les Jeux de Berlin se déroulèrent dans une atmosphère de xénophobie et d'antisémitisme, Adolf Hitler voulant se servir de cet événement pour faire la propagande du nazisme et la promotion de l'idéologie de la supériorité de la race aryenne.

Dans ce contexte, Jesse Owens devint un symbole planétaire de défi au nazisme mais aussi à Adolf Hitler dont la légende veut qu'il aurait refusé de serrer la main d'Owens. 

Mais dans ses mémoires, l'athlète raconte qu'Hitler ne l'avait pas snobé et qu'il lui avait fait un signe de la main au moment de passer devant sa loge.

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

 

Logo petitRejoignez-nous sur Facebook