À Berlin, le marché immobilier est passé de pauvre mais sexy au règne des multimillionnaires

À Berlin, le marché immobilier est passé de "pauvre mais sexy" au règne des multimillionnaires

À Berlin, le marché immobilier est passé de pauvre mais sexy au règne des multimillionnaires

 

L'étude de Christoph Trautvetter pour de la Fondation Rosa Luxemburg  

Près de la moitié des appartements berlinois appartient à des multimillionnaires

Selon une étude menée par l'économiste Christoph Trautvetter pour de la Fondation Rosa Luxemburg, la majorité des propriétaires d'appartements berlinois est multimillionnaire. En effet, les appartements sont de plus en plus détenus par de grandes entreprises et des investisseurs financiers dont le nombre a plus que doublé entre 2012 et 2017.

Mercredi dernier, l'auteur de l'étude intitulée "Wem gehört die Stadt" (À qui appartient la ville) a déclaré à la radio rbb que "la majorité des propriétaires berlinois sont des multimillionnaires". Ce qui explique qu'ils ont les moyens de "facilement faire face à la réglementation", mettant fin ainsi au mythe du précaire petit propriétaire privé en tant qu'acteur principal du marché immobilier berlinois.

De plus, l'étude de Christoph Trautvetter montre qu'il est de plus en plus difficile d'obtenir de la transparence sur le marché immobillier puisque l'anonymat recherché par ces propriétaires fait que "la zone des bailleurs privés est très opaque. Jusqu'à présent, 65.000 appartements ont été attribués aux grands bailleurs privés. On estime qu'il y en a environ 470.000". Le résultat est qu'à Berlin, les structures complexes de propriétés font qu'il est difficile d'attribuer toujours des propriétés à un seul propriétaire.

L'économiste a expliqué comment la flambée des prix de location et d'achat avait permis à ces multimillionnaires de s'enrichir en peu de temps et sans aucune action de leur part, résultant en une hausse des loyers de plus de 150% au cours des dix dernières années.

Au regard de cette étude, Trautvetter et la Fondation Rosa Luxemburg proche du parti "Die Linke" souhaitent informer l'administration et des initiatives de locataires afin d'appeler à davantage de transparence sur les propriétaires anonymes via des appels afin de pouvoir attribuer ces appartements. 

 

Image: www.isb.de

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Économie Urbanisme Tandences

Ajouter un commentaire

 

 

Newsletter