Bosch veut supprimer 2000 emplois en Allemagne

Bosch veut supprimer plus de 2.000 emplois en Allemagne

Bosch veut supprimer 2000 emplois en allemagne

 

L’équipementier automobile est touché par le dieselgate

Bosch compte supprimer plus de 2 000 emplois en Allemagne suite à la baisse de popularité du diesel

La firme allemande Bosch, qui emploie 410.000 personnes dont 140.000 en Allemagne, s'apprête à supprimer plus de 2.000 emplois à travers l'Allemagne. Le fleuron mondial de l'équipement automobile tente ainsi de limiter la casse face au haro sur l'essence et le diesel ayant entraîné un ralentissement du marché, notamment depuis le scandale Volkswagen.

Ainsi, "en raison de la transformation vers la mobilité électrique", Bosch a lancé des "discussions" avec les représentants du personnel pour supprimer 800 postes en 2020, notamment dans le secteur moteurs concentré à Feuerbach et à Schwieberdingen (environs de Stuttgart), a déclaré ce week-end une porte-parole.

Une seconde vague pour supprimer 1.800 postes devrait survenir en 2021, dans les branches moteurs, et systèmes de guidages.

"Nous devons agir maintenant pour redevenir compétitif à l’issue d’une restructuration profonde", a expliqué le directeur de Bosch Automotive Steering, Christian Sobottka dans un communiqué.

Bosch assure néanmoins qu'il privilégiera les départs en retraites anticipées et des conditions de licenciement "socialement acceptables" tout en continuant à créer des emplois dans des "domaines du futur", notamment le numérique.
 

(Image: https://commons.wikimedia.org)

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Marques allemandes Économie

Ajouter un commentaire