Facebook forcé à s'adapter au droit allemand

Facebook forcé à s'adapter au droit allemand

Facebook forcé à s'adapter au droit allemand

 

Le réseau social devra restreindre son usage des données.

Facebook a 4 mois pour changer ses conditions d'utilisation en Allemagne

L'Allemagne gagne un nouveau bras de fer contre Facebook et sa gestion des données des utilisateurs.

En effet, alors que jusque-là, le géant des réseaux sociaux rattachait automatiquement les données collectées sur Instagram et Whatsapp (appartenant à Facebook) de ses utilisateurs, ce tracking ne sera plus possible.

Hier jeudi, le président du Bundeskartellamt (Office anticartel allemand), Andreas Mundt, a annoncé lors d'une conférence de presse que "Facebook ne peut plus contraindre ses utilisateurs à accepter une collecte quasiment illimitée de leurs données", pratique qui lui assurait un quasi-monopole par la dominaton qu'elle générait.

Ainsi, Instagram et Whatsapp devront mettre en place leurs propres systèmes de collecte de données qui ne pourront être associés aux collectes de Facebook qu'avec le "consentement explicite" de l'utilisateur.

Pour Andreas Mundt, le but est "d'empêcher la fusion de toutes les informations que Facebook collecte à notre sujet" et de "contraindre les géants de la tech à adapter leur modèle économique au droit de la concurrence".

Le géant américain a quatre mois pour modifier ses conditions d'utilisation et les soumettre au Bundeskartellamt qui pourra alors les approuver.

Image: www.liberte-algerie.com

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Numérique Politique Gouvernement Facebook

Ajouter un commentaire