Fuck off google

Fuck off Google !

Fuck off google

 

Les Berlinois ont gagné

Un collectif de Berlinois réuni sous le nom "Fuck Off Google" a remporté une victoire à la David contre Goliath

En effet, alors que la capitale allemande, connue pour son attachement à un mode de vie bohême menacé par la gentrification, était ciblée par le géant Google pour y implanter un Campus Google, les habitants de Kreuzberg (lieu du projet) se sont mobilisés avec suffisament de force pour faire plier la firme internationale.

Les Campus Google sont une nouvelle branche de la firme californienne qui en a déjà ouvert six: Londres, Madrid, Sao Paulo, Zurich, Tel Aviv...

Le Campus Google de Berlin devait ouvrir ses portes dans un bâtiment industriel de 3.000 mètres carrés dans le quartier de Kreuzberg, sur la Spree. Mais les habitants, qui en ont assez des projets qui dénaturent la vie de quartier et qui font grimper en flèche les prix des loyers, ont réussi, à force de mobilisations, d'affichages et de graffitis anti-Google, à faire reculer le géant du Net qui a mis fin au projet il y a un mois et demi.

"Les gens d'ici en ont assez de voir leur environnement et leur mode de vie dénaturés par la gentrification et la hausse des loyers", explique Larry Blankpage, un hacker, membre du collectif "Fuck off Google !"

Aujourd'hui, le collectif peut savourer sa victoire et le quartier reprend son quotidien. Les dernières affichent viennent d'être enlevées, il reste sûrement quelques graffitis... la signature de la ville.

Image: Collectif «Fuck Off Google», sources: www.zitty.de, www.lexpress.fr

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Numérique Activisme Urbanisme Qualité de vie Prise de parole Société

Ajouter un commentaire