Journée de la francophonie: la féminisation des noms de métiers

Journée de la Francophonie: la féminisation des noms de métiers

Journée de la francophonie: la féminisation des noms de métiers

 

20 Mars - Journée Internationale de la Langue française et de la Francophonie

220 millions de francophones dans le monde

6ème langue la plus parlée au monde (après l'anglais, le mandarin, l'espagnol, l'arabe et l'hindi), le français a de beaux jours devant lui grâce aux 220 millions de francophones répartis sur les 5 continents.

De ce fait, le français est une langue de la diversité et c'est cette diversité qui est fêtée lors de la Journée internationale de la Francophonie qui offre des spectacles, des festivals de films, des rencontres littéraires, des rendez-vous gastronomiques, des expositions artistiques et des concours de mots.

 

La féminisation des noms de métiers

Et c'est avec les mots que nous célébrons cette journée, en résonnance de l’Académie française qui, le 28 février dernier, a enfin enterriné la féminisation des noms de métiers, titres, grades et fonctions.

Dorénavant, vous pourrez dire auteure ou autrice, écrivaine, professeure... À vous d'être créatif mais voici quelques règles édictées par l’Académie française :

  • Les mots terminés par un "e" muet (une "architecte") ou un "o" (une "soprano") ne changent pas.
  • Sauf quelques cas particuliers (une "mannequin", une "médecin", une "femme matelot"), les noms masculins terminés par une consonne se féminisent en ajoutant un "e". 
  • Les noms en "eur", se féminisent avec un "e" (une "docteure"), sauf lorsqu’un verbe correspond au mot (un chercheur, une "chercheuse").
  • Le féminin de "chef" ne se forme pas naturellement. Au féminin, il devient "cheffe" et non "chèfe", "cheffesse", "cheftaine" ou même "chève".

 

Image: www.telerama.fr

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Communautarisme Culture Prise de parole Éducation France

Ajouter un commentaire