L'Allemagne met fin à la

L'Allemagne met fin à la "Taxe-Tampons"

L'Allemagne met fin à la

 

L'aboutissement d'un long combat féministe

Les tampons ne seront plus taxés comme produits de luxe en Allemagne

Jeudi dernier, le Bundestag a voté pour la baisse de la taxe sur les produits hygiéniques. Appelée "Tamponsteuer" (Taxe-tampons), cette taxe était depuis longtemps un combat féministe qui a fait l'objet de nombreuses pétitions.

La dernière en date, intitulée "Die Periode ist kein Luxus - senken Sie die Tamponsteuer!", a rassemblé près de 200.000 signatures et a certainement pesé dans la décision des députés allemands d'abaisser leur TVA de 19% à 7%.

Comme l'a déclaré à CNN Nanna-Josephine Roloff, l'une des auteurs de la pétition, "des produits comme le saumon, le caviar, les truffes, les nuits d’hôtels ou les courses en taxi sont moins taxés (NDR: que les tampons)."

Cette mesure, qui prendra effet au 1er janvier 2020, met ainsi fin à la classification des tampons comme produits de luxe, ce qui entraînait pour les petits revenus une précarité menstruelle.

Si d'autres pays, tels que l’Australie, le Canada, l’Irlande, l’Inde, le Liban, l'Afrique du Sud ou le Kenya, sont allés encore plus loin en abolissant toute taxe sur ces produits, l'idées que les tampons hygiéniques soient des produits de luxe est encore tenace dans beaucoup de pays, comme la Hongrie (TVA 27%), la Suède (25%) ou l'Argentine (21%). 

(Image: www.berlinestanous.com)

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Activisme Sexualité Qualité de vie Santé

Ajouter un commentaire