Le Bundestag supprime les termes nazis de la loi

Le Bundestag supprime les termes nazis de la loi

Le Bundestag supprime les termes nazis de la loi
 
 
 
Loi sur les prénoms du 11 février 2021

Le Parlement a changé à l'unanimité le texte de la loi de 1938  

Un changement dû à une requête anonyme

Tout commence fin 2019, lorsque Felix Klein, délégué du gouvernement en charge de la lutte contre l’antisémitisme, reçoit une lettre anonyme d'une femme dénonçant la persistance de reliquats de législation nazie dans la loi allemande actuelle. Il s'agit, entre autres de l'impossibilité de changer de prénom en raison de la volonté discrimminatoire du IIIe Reich d'obliger les Juifs d'aposer les prénoms Sara ou Israël à leur prénom.

La mise en lumière de ces restes nazis toujours en vigueur a poussé Felix Klein et deux autres députés CDU et SPD ont publié une tribune intitulée "Supprimez enfin les paragraphes nazis!", afin de supprimer systématiquement toutes traces du régime nazi dans la législation actuelle. 

 

Une requête entendue par le Bundestag

Jeudi 11 février 2021, le Bundestag a effacé les reliques linguistiques du régime nazi du droit allemand sur l'impossibilité de changer de nom. Le texte de loi de 1938 a été modifié à l'unanimité.

Si chacun se réjouit de ce changement, il ne faut pas oublier qu'il reste encore à faire puisque selon Felix Klein, il y aurait près de 30 autres lois datant du IIIe Reich qui nécessiteraient un même "nettoyage". 

 

Image: www.crif.org

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Activisme Histoire Justice Prise de parole Nazisme Réparation

Ajouter un commentaire

 

 

Newsletter