Les prisons pour jeunes se vident de plus en plus en Allemagne

Les prisons pour jeunes se vident de plus en plus en Allemagne

Les prisons pour jeunes se vident de plus en plus en Allemagne

 

Le taux de criminalité juvénile a baissé de 50% en Allemagne entre 2007 et 2015.

Moins de jeunes en prison grâce à l'insertion professionnelle 

Ces dernières années, l'Allemagne peut se réjouir de voir ses prisons pour jeunes délinquants se vider.

Ce phénomène s'explique par une baisse de la criminalité juvénile et est accentué par la démographie; le pays faisant face au vieillissement de sa population.

Mais si la criminalité des jeunes est en baisse, c'est certainement dû aux efforts d'insertion professionnelle qui ont été mis en place, comme en a témoigné samedi dernier auprès de la chaîne RTS, le directeur du centre de détention pour jeunes de Herford (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), Jens Waldmann qui vient de fermer 2 quartiers de son établissement pénitentiaire.

En effet, sur les 355 places de l'établissement, seules 200 sont occupées par des jeunes délinquants.

Plus largement, la criminalité chez les mineurs a baissé de moitié en Allemagne entre 2007 et 2015 et l'on peut constater que cette baisse est concomitante avec la baisse du chômage des jeunes.

Pour Jens Waldmann, "lorsque les jeunes ont du travail, ils sont évidemment moins enclins à faire des bêtises dans leur temps libre et ils commettent moins d’infractions. Il est certain que le taux d’emploi des jeunes en Allemagne a un impact sur la criminalité."

Ce phénomène entraîne alors un cercle vertueux puisque les détenus étant moins nombreux, le personnel pénitentiaire est plus disponible et les jeunes peuvent recevoir un accompagnement plus individuel, gage d'une réinsertion réussie, notamment par la formation professionnelle qu'ils reçoivent en prison.

Point noir de ce cercle vertueux, un rebond de la criminalité juvénile depuis la crise migratoire de ces dernières années. Cette nouvelle hausse peut s'expliquer par l'absence de perspectives d'avenir chez certains de ces jeunes migrants qui ont eux-mêmes subi la violence. Le challenge de l'Allemagne est désormais de les faire eux aussi entrer dans le cercle verueux, en leur offrant cadre, accompagnement et formation professionnelle.

Source: www.rts.ch / Image: extrait vidéo RTS Info

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Criminalité Tandences Justice Société Réfugiés Enfants

Ajouter un commentaire