Pourquoi votre Späti risque de fermer le dimanche

Pourquoi votre Späti risque de fermer le dimanche

Pourquoi votre Späti risque de fermer le dimanche

 

La Späti, une institution dans le viseur de la justice

Une décision de justice qui pourrait empêcher les Späti d'ouvrir le dimanche   

Vous voilà un dimanche soir sans lait pour le petit dernier dans le frigo... Le Späti du coin est votre salut!

Enfin, il l'était jusqu'à maintenant...

En effet, suite à une décision de justice, les Späti devront rester fermés le dimanche.

Parce que "les Späti font généralement office de lieu d'approvisionnement local pour les riverains et qu'ils ne sont pas clairement dédiés aux touristes", le tribunal administratif de Berlin, dont le verdict a été rendu fin mai, a expliqué sa décision hier mercredi, justifiant ainsi qu'"ils ne peuvent toujours pas ouvrir le dimanche".

À l'origine de cette décision, le cas de la propriétaire d'un Späti de Charlottenburg, qui avait ouvert son magasin plusieurs dimanches en 2016, invoquant la législation berlinoise sur l'ouverture des magasins le dimanche.

Cette loi permet aux magasins qui proposent des produits destinés aux touristes et plus précisémment à la consommation immédiate (glaces, cafés...), d'ouvrir le dimanche. Mais outre des cartes postales et des boissons rafraîchissantes, la propriétaire du Späti en question proposait du pain de mie, du miel ou du café dans des emballages de 500 grammes, ce qui a poussé le tribunal à ne pas considérer son commerce comme s'adressant aux touristes.

Notons tout de même que ce jugement n'est pas définitif. Ce verdict est notemment critiqué par le FPD (parti libéral-démocrate), qui estime que "la récente décision de la Cour administrative montre l'urgence à changer la situation juridique", a déclaré Florian Swyter, porte-parole du groupe à la Chambre des Députés.

Image: www.berlin.de

 

Partager sur Facebook Bouton twt Commentaires Plus de news 2 
   

Justice Services Business

Ajouter un commentaire