Fuck America: les aveux de Bronsky

Fuck americaAuteur: Edgar Hilsenrath

Titre original: Fuck America

Date de parution: 1980

Genre: Fiction

Quatrième de couverture:

1952: dans une cafétéria juive à l'angle de Broadway et de la 86e rue, Jakob Bronsky, tout juste débarqué aux États-Unis, écrit un roman sur son expérience du ghetto pendant la guerre: Le Branleur ! Au milieu des clodos, des putes, des maquereaux et d'autres paumés, il survit comme il peut, accumulant les jobs miteux, fantasmant sous sa couette en imaginant coucher avec la secrétaire de direction du grand éditeur M. Doublecrum. (Éd. Le Tripode)

 

Pourquoi faut-il lire ce livre ?

Pour le mélange d'humour allemand, d'humour juif et d'humour new-yorkais! Un mix bien dosé chez Edgar Hilsenrath, né à Leipzig en 1926 de parents juifs, survivant du ghetto, puis installé à New York depuis le début des années 50. L'écriture d'Hilsenrath est aussi drôle que crue et la satire n'est jamais bien loin.

Avec Fuck America, Hilsenrath nous rappelle d'où il vient à travers sa satire d'une Amérique qui n'a pour seule valeur que l'argent, car dans ce pays-continent, tout s'achète: les gens, le sexe et la littérature n'y coupe pas.

On lit ce roman avec jouissance, tant il sait nous dépeindre des personnages plus interlopes les uns que les autres qui sont surtout des losers auxquels, grâce à l'ombre de l'autobiographie qui plane au-dessus de chaque page, Hilsenrath rend hommage tant ils sont universels.

 

Vous avez lu ce livre ? Votre avis nous intéresse:

Publiez vos critiques dans les commentaires

 

Partager sur Facebook Bouton twt Amazon 1 Bouton litte ratu r
 
 Dernières suggestions: 
 
Juliette Gréco à Berlin, 1967

Juliette Gréco à Berlin, 1967

Juliette Gréco est décédée le 23 septembre 2020

Comprendre les règles du chômage partiel en Allemagne

Comprendre les règles du chôma

Crise du Covid-19 en Allemagne

Franz von suppe

Du bist verrückt mein Kind, du

Mais qui se cache derrière cette œuvre de street art ?

Ajouter un commentaire

 

 

Newsletter