Numérotation des rues à Berlin

Numérotation des rues à Berlin

Le casse-tête chinois des numéros de rues à Berlin

Dans certaines parties d'Allemagne, notamment à Hambourg, en Saxe-Anhalt, en Mecklembourg-Poméranie occidentale ou à Berlin, s'orienter selon la numérotation des rues peut être une vraie gageure. Car, pour des raisons historiques, une ville comme Berlin fait cohabiter deux systèmes de numérotation des rues différents.

Le premier et le plus ancien système, hérité de l'ancienne Prusse organise les immeubles en « numérotation en fer à cheval » (Hufeisennummerierung). Cela signifie que la numerotation commence par la première maison du côté droit de la rue, un à un jusqu'à la fin de la rue puis continue sur le trottoir d'en face, en redescendant.

Nume rotation des rues

Ce widget réalisé par le site Tagesspiegel vous donne le sens exact de la numérotation de chaque rue de Berlin. (Cliquez sur l'image pour accéder)

Ce système est très inconfortable puisque même si une flèche dessinée sous le numéro indique le sens de la numérotation, rien n'indique si le numéro que l'on cherche se trouve sur un trottoir ou l'autre...

Le second système, plus familier des francophones, organise la rue en numéros pairs d'un côté et impairs de l'autre. Ce système est adopté depuis en Allemagne depuis 1929 pour toutes nouvelles numérotations de rues. 

Ce qui explique que les 2 systèmes subsistent; avec les rues numérotées avant ou après 1929.

Et pour complexifier encore la chose, lors d'une nouvelle construction ou d'une redécoupe d'immeuble au milieu d'une rue déjà numérotée, une lettre est ajoutée au numéro adjacent, exemple 12a, 12b, 12c...

Partager sur Facebook Bouton twt Bouton vivre a berlin

 Dernières suggestions: 

Last Hero de Scott Holmquist

Last Hero / Scott Holmquist

par Scott Holmquist

Équitation à Berlin

Équitation à Berlin

Où faire du cheval à Berlin et alentours

Les meilleurs moments des célébrations des 30 ans de la Chute du Mur de Berlin

Les meilleurs moments des célé

Les discours du maire de Berlin Michael Müller, du président Frank-Walter Steinmeier et de l'ancienne commissaire fédérale des dossiers de la Stasi Marianne Birthler.

Ajouter un commentaire